Les traitements énergétiques existent depuis la nuit des temps

Si vous vous interrogez là-dessus et faites des recherches pour comprendre où et quand cela a commencé, vous serez surpris d’apprendre combien anciennes sont ces techniques et combien vivaces elles sont de nos jours.


Ce qui a été découvert et ce qui sera découvert dans le futur

Dans les grottes de Lascaux en France, des peintures datées de –15000 ans, montrent des danses rituelles de transe.

Le temple du sommeil en Inde (un phénomène proche de l’hypnose) où les malades étaient emmenés et où écoutant des suggestions, méditant, rentrant en eux-mêmes et communicant avec leurs Dieux, pouvaient trouver la guérison.

Le perse Avincenna (980-1037) médecin et psychologue, fut le premier à faire la distinction entre sommeil et hypnose dans son livre «The book of healing» publié en 1027.

Paracelus (1493-1541) fut le premier médecin a utiliser des aimants (lodestones) dans sa pratique. Beaucoup de ses patients se déclaraient guéris après ces traitements magnétiques.

Jean Joseph Gassner (1727-1779), un prêtre catholique, croyait que les maladies étaient créées par le diable et pouvaient être guéries par les incantations et les prières.

Antoine Mesmer (1734-1815) utilisa des aimants et le magnétisme dans ses traitements et ses cures. Magnétisme minéral, magnétisme cosmique, planétaire, il les distinguait ainsi du magnétisme animal.

Et pour ne citer que ces deux-là, Sigmund Freud et CG Jung, firent usage de l’hypnose et de l’hypnothérapie afin d’aider leurs patients à travailler sur leur subconscient et conscient pour sortir de leur souffrances mentales.

L’hypnose en tant que spectacle, l'hypnose en tant que cure, les deux nous aident a comprendre qu’une suggestion acceptée par le conscient et l’inconscient peut changer l’attitude d’une personne, ses émotions, ses perspectives et/ou sa façon de penser.

En Chine, depuis des millénaires

L’acupuncture stimule le flux et l’équilibre du Qi (Chi), énergie qui, dans la médecine traditionnelle chinoise, est considérée comme essentielle pour la santé. Lorsque le corps est en santé, le Qi (prononcé Chi) circule de manière fluide à travers les méridiens qui forment un réseau conceptuel de lignes d’énergie parcourant tout le corps.

 

En Inde, depuis des centaines d’années

C’est avec l’Ayurveda, le yoga (yoga nidra, respiration…), la méditation, les prières, les mantras et tous les moyens de se connecter au Divin que l’on rétablit l’équilibre de l’énergie et de la santé.

Toutes ces méthodes et enseignements des temps anciens sont toujours utilisés de nos jours, dans le but de nous permettre de rester alignés, responsables de nos vies et de ce qui nous entoure.

Et ces moyens ont voyagé vers d’autres continents pour nous permettre de trouver chez nous, au coin de notre rue, beaucoup d’endroits où nous pouvons pratiquer, seul ou en groupe, des techniques énergétiques qui nous rendent l’intimité avec nous-même et la force d’être au monde avec tout notre potentiel.

Dans de nombreuses cultures, le travail énergétique est appelé « soins de guérison, pouvoir de guérison, divine guérison »

Soigner, c’est rétablir l’équilibre du corps et de l’esprit, c’est travailler à éliminer ce qui entrave le bon fonctionnement de l’organisme et à restaurer ce qui a été endommagé.

Mais cela peut être aussi, simplement, accompagner une personne en souffrance pour lui permettre de se réapproprier une vie normale et riche.

La guérison par la Foi est une pratique de gestes et de prières (comme par exemple l’apposition des mains) qui d’après certaines croyances, font appel à l’intervention divine en vue d’une guérison psychique et physiologique. Les croyants d’un grand nombre de religions croient pouvoir obtenir la guérison grâce aux prières et à certains rituels.

Nombreux sont ceux qui voient dans la Bible, et principalement dans le Nouveau Testament, l’indication de guérison par la Foi. Tandis que pour d’autres, cela ne dépend pas d’une intervention divine mais simplement de l’action d’une énergie divine.


Alors, en conclusion (s’il en faut une…)

Hypnose, hypnothérapie, magnétisme, médecine énergétique, thérapie énergétique, médecine vibratoire, guérison spirite, médecine spirituelle ou soins spirituels etc, sont différentes branches de ce qu’on nomme traitements alternatifs et de plus en plus traitements complémentaires. Certains dont les résultats ont été validés par la science, d’autres qui demandent à l’être.

Sans imagination rien ne se crée, rien ne se découvre, rien n’avance ni n’évolue et quelques fois, il nous faut accepter des résultats dont nous ne sommes pas en mesure de comprendre la source. Mais notre cœur sait et il reste le meilleur guide que nous possédons.